La santé n’a pas de prix, le diesel doit en avoir un !

signataires ont interpellé le ministre de l'Economie et la ministre de l'Environnement pour stopper le scandale sanitaire du diesel !

Déjà 17 760 votes

Madame TOURAINE Marisol (ministre de la Santé),
Madame ROYAL Ségolène (ministre de l’Environnement),
Monsieur MACRON Emmanuel (ministre de l’Économie),

Le scandale né des mensonges des responsables du groupe automobile Volkswagen met une nouvelle fois en lumière les risques sanitaires du diesel.

Le 15 juillet dernier, votre collègue sénateur, Monsieur Jean-François Husson, a publié un rapport de la commission d’enquête sur la pollution de l’air dans lequel il estime que l’impact économique de la pollution de l’air s’élèverait à 101,4 milliards d’euros.

A l’heure où vous vous penchez sur le budget de la Nation Française, je vous demande de bien vouloir aligner, en 5 ans, la fiscalité du diesel sur celle de l’essence. Afin d’éviter que cette mesure ne pèse sur les ménages les plus modestes, je vous demande d’accompagner cette décision de mesures sociales.

Vous remerciant par avance de l’attention que vous accorderez à ce courriel, je vous prie d’agréer, l’expression de mes salutations les plus respectueuses.


En France le diesel est 30% moins taxé que l’essence et utilisé par 80% des transports… pourtant le diesel tue et rend malade : tout cela coûte cher !

Nous devons sortir progressivement du diesel : cela ne coûtera pas plus cher à la société, il y aura moins de malades et cela sauvera des vies.

Pour cela nous demandons au ministre de l’économie et à la ministre de l’environnement :

  1. un alignement fiscal progressif (en cinq ans) du diesel sur l’essence ;
  2. un accompagnement social afin d’aider celles et ceux qui ne peuvent opérer ce changement ;
  3. soutenir prioritairement les transports collectifs et modes de déplacement doux.

Signer la pétition pour sortir progressivement du diesel !

// Le diesel tue.

Le diesel a pour conséquence d’écourter la vie de 42 000 personnes en France chaque année.

Le diesel diminue l’espérance de vie de :

Près de 7 000 000 de français vivraient dans une zone susceptible d’impacter leur santé.

Signer la pétition pour sauver des vies !

// Le diesel rend malade.

Les moteurs diesel rejettent des polluants aux effets sur la santé incontestables.

Par exemple, le diesel est responsable d’une augmentation significative :

Depuis 2012, le diesel est classé comme « cancérigène certain » par l’Organisation Mondiale de la Santé.

En 2011, le projet APHEKOM (Institut de Veille Sanitaire) a conclu qu’habiter à proximité du trafic routier augmente sensiblement la morbidité attribuable à la pollution atmosphérique.

Chaque année, plus de 650 000 jours d’arrêt maladie seraient prescrits du fait de la mauvaise qualité de l’air.

Signer la pétition pour moins de malades !

// Le diesel coûte cher à la société.

Les particules fines sont une des principales responsables de la pollution de l’air.

Or, une commission d’enquête parlementaire, présidée par le sénateur Jean-François Husson (Les Républicains) a estimé le coût de la pollution de l’air à 101,3 milliards d’euros par an, soit un coût par an et par habitant de près de 1 500 euros !

Par ailleurs, il faut ajouter à cette somme 6,9 milliards d’euros de manque à gagner lié à l’avantage fiscal (17 centimes par litre en moyenne) accordé au diesel.

Signer la pétition pour arrêter ce gaspillage d’argent public !

Les gouvernements successifs ont fait le choix de soutenir le diesel au détriment de la santé. Face à la crise sanitaire majeure née de ce soutien, le gouvernement doit profiter de la loi de finance pour que cela change !

Le santé n’a pas de prix, le diesel doit en avoir un : signez la pétition !

A ne manquer sous aucun prétexte

Le Cash investigation : « Diesel : la dangereuse exception française »

Un site à l’initiative d’Agir pour l’Environnement

Agir pour l’Environnement est une association nationale de mobilisation citoyenne en faveur de l’environnement. Le but de l’association est de faire pression sur les responsables politiques et décideurs économiques en menant des campagnes de mobilisation citoyenne réunissant un réseau d’associations et de citoyens le plus large possible.